Logo Dermagazine
Flux RSS Contactez-nous
bongles
| |
Dr Yvon Perrillat

Dr Yvon Perrillat

Dermatologue

Grenoble

Télécharger ce dossier

Traitement par laser du rhinophyma Article au format PDF

Traitement par laser du rhinophyma

Le rhinophyma est une hypertrophie acquise progressive, plus ou moins inflammatoire, du tégument du nez. Il complique le plus souvent la rosacée, mais peut être primitif. Cette affection s’observe le plus souvent au-delà de 45 ans plus fréquemment chez l’homme.

Le rôle de l’alcool ne paraît pas être aussi déterminant que ce qui était classiquement admis dans le passé. Il s’agit d’une pathologie plus fréquente dans les populations anglo-saxonnes, mais qui reste rare.

Différentes classifications ont été proposées : la plus intéressante semble être celle qui différencie 5 groupes selon la sévérité de la déformation:
- Vasculaire débutant
- Élargissement diffus mais modéré
- Tumeur localisée débutante
- Élargissement diffus et extensif
- Élargissement diffus et extensif avec tumeur localisée

Le préjudice esthétique est souvent important dans les formes sévères. De nombreux traitements ont été proposés:

- Les traitements médicaux font appels aux traitements classiques de la rosacée pour juguler les poussées inflammatoires (cyclines et métronidazole) mais également aux rétinoïnes (isotrétinoïne)

- Le traitement du rhinophyma est surtout chirurgical. De nombreuses techniques ont été utilisées avec des résultats variés :
- Exérèse suivie de greffe de peau totale ou de lambeau
- Décortication suivie d’une cicatrisation dirigée ou de greffe de peau mince (à la lame, au rasoir, par électrodissection simple ou par courant de haute fréquence, dermabrasion mécanique, cryochirurgie)

- L’avènement des lasers a permis le traitement des différentes composantes de la rosacée :

- En 1980, a été décrite la première vaporisation au LASER CO2 continu.
- Le LASER ARGON a été utilisé en 1983 pour améliorer la composante vasculaire.
- Des essais ont été réalisés avec le LASER Nd :YAG en 1994.
- Depuis, l’amélioration de la technologie LASER et la robotisation (scanner), permettent au LASER CO2 pulsé et au LASER Erbium-YAG de sculpter la masse tumorale avec précision, sans générer de nécrose secondaire et dans des conditions hémostatiques très satisfaisantes. Le traitement d’un rhinophyma modéré à sévère nécessite une anesthésie générale. Les suites opératoires sont relativement simples : peu de douleur, temps de cicatrisation court sous pansement hydrocolloïde. Le résultat esthétique est très intéressant sans cicatrice importante.

Ëtes-vous tatoué?