Logo Dermagazine
Flux RSS Contactez-nous
prévention solaire
| |
nathalie photoedito

Dr Nathalie Gral

Dermatologue

Grenoble

Carcinome du vertex avant PDTCarcinome du vertex avant PDTRésultat 2 mois après 1 séance de PDTRésultat 2 mois après 1 séance de PDT

Télécharger ce dossier

Traitement des cancers de la peau par Photothérapie Dynamique Article au format PDF

Traitement des cancers de la peau par Photothérapie Dynamique

Le traitement des cancers cutanés consiste le plus souvent à enlever la tumeur grâce à une exérèse chirurgicale. Parfois, cette exérèse est difficile en raison de sa taille ou de sa localisation.

La Photothérapie dynamique ( PDT )est une nouvelle méthode qui permet d’éviter la chirurgie pour certains types de cancers cutanés (carcinomes basocellulaires superficiels, carcinomes spino cellulaires in situ ou maladies de BOWEN). Elle peut aussi être une méthode alternative à la cryothérapie des lésions précancéreuses du visage (kératoses pré-épithéliomateuses), si elles sont nombreuses ou de grande taille.

Elle consiste à appliquer une crème (Metvixia®)contenant un médicament qui est absorbé sélectivement par le tissu malade. Puis, sous l’effet de l’illumination avec une lumière rouge, la crème devient active et détruit de manière ciblée les cellules anormales. La peau saine qui entoure la lésion n’est pas touchée. Une ou plusieurs séances sont nécessaires selon le type de lésion.

Comment se déroule la séance ?

En début de séance, le dermatologue gratte superficiellement la surface de la lésion avec une curette, puis la crème est appliquée et doit rester en place sous pansement opaque à la lumière. Au bout de 3 heures le pansement et l’excédent de crème sont enlevés puis la lésion est exposée à une lumière rouge. La durée d’exposition varie de 10 à 20 minutes selon la lampe utilisée.

Durant l’illumination les yeux sont protégés par des lunettes opaques.L’illumination peut être légèrement douloureuse, nécessitant la pulvérisation d’eau fraîche. Parfois la douleur peut être plus importante (surtout si la surface à traiter est grande). Le dermatologue peut alors effectuer une anesthésie locale.

Quelles sont les suites?

Dans les jours qui suivent la peau devient rouge. On observe parfois des croûtes ou un œdème. Il convient d’appliquer une crème cicatrisante pendant une semaine, recouverte d’un pansement pour protéger de la lumière les 2 premiers jours. La rougeur persiste une à deux semaines, rarement plus.

Ëtes-vous tatoué?